samedi 3 novembre 2012

Choisir son Absinthe: Les incontournables


Bonjour à tous.

Pour venir compléter le sujet sur les Absinthes d'initiation, attardons-nous aujourd'hui sur quelques  absinthes qui sont devenues des incontournables de part le succès qu'elles ont rencontré. Bien entendu il est difficile de savoir parmi toutes ces bouteilles laquelle vous conviendra le mieux, mais si vous commencez à apprécier l'absinthe alors il serait dommage de passer à coté de ces quelques références. La plupart sont considérées comme des valeurs sûr et reconnues pour le sérieux de leur procédé de fabrication.
Il y aurait surement bien d'autres excellentes absinthes à citer mais je me concentrerai aujourd'hui sur un dizaine d'entre-elles que j'aime particulièrement.

Commençons par les grandes gammes:


Les absinthes Jade:


Produites par l'américain Ted Breaux, les absinthes Jade sont considérées comme des références des absinthe modernes. Elles sont au nombre de quatre: V.S. 1898,  Nouvelle Orléans, Jade 1901 ( anciennement P.F. 1901), L’esprit d'Edouard. Quatre absinthes aux profils différents qui ont toutes trouvées leur place chez les amateurs.





D'un point de vue personnel, La Nouvelle Orléans me parait etre la plus intéressante, mais c'est une histoire de gout et l'ensemble de la gamme vaut le détour.





Les Parisiennes:










Les Parisiennes sont composées d'un ensemble d'absinthes haut-de-gamme mises au point par le magasin Vert d'absinthe à Paris. Elles sont produites dans 2 distilleries françaises (Emile Pernot & Paul Devoille) et comptent actullement 7 references (Perroquet, Belle amie, L'enjoleuse, la coquette, Désirée, Minette, Rubis).  On les reconnait à leurs bouteilles teintées, au cachet de cire rouge et à ses étiquettes style "belle époque". Les parisiennes respectent de manière rigoureuses les procédés de fabrication de l'époque et sont pour la plupart basées sur des recettes originales datant de l'avant prohibition.
Une gamme qui s'agrandit d'année en année, avec toujours autant de succès à chaque nouvelle production. Anisée, herbacée, complexe, atypique, tout le monde y trouvera son compte.



Si  la gamme est un succès dans son ensemble, la Belle amie est peut être la plus appréciée des Parisiennes, mais encore une fois tout est affaire de goût.


Vieux Pontarlier:

Une absinthe de la distillerie Emile Pernot, indispensable dans le bar de tout amateur d'absinthe. Peut-être un peu moins complexe que certaines citées ici, mais c'est sans doute l'absinthe "de tout les jours" que j'apprécie le plus.
Voir le sujet sur l'absinthe vieux pontarlier 





Duplais


Les absinthes de chez Matter Luginbühl sont reconnues comme étant de grands classiques des absinthes modernes. La Duplais, qui existe en trois versions, est surement le produit le plus connu de la distillerie. Une valeur sure pour tous les amateurs.






Clandestine / Capricieuse / Angélique / Butterfly






Les produits de la distillerie Artemisia sont un incontournable des absinthes Suisse. La clandestine, dont nous parlions déjà dans les absinthes d’initiation, en est surement le produit phare. Les 10 plantes qui rentrent dans sa composition lui offrent beaucoup d’arômes et une belle amertume. La Capricieuse est une version plus alcoolisée et plus forte de la clandestine. L'angélique quant à elle , est une absinthe verte pleine de fraicheur et assez anisée. Enfin la Butterfly est une reproduction d'une ancienne recette d'absinthe américaine de la belle époque ; ses notes acidulées et d'agrumes en font un produit un peu atypique mais très doux et équilibré. A tester sans hésitation.




Roquette 1797



La Roquette est une absinthe de chez Emile Pernot qui a fait sensation lors de sa sortie il y a quelques années. Sa composition est tirée d'une ancienne recette (de 1797) qui lui vaut la réputation d'un véritable témoignage des absinthes de l'époque. Fabriquée en quantité limitée, cette absinthe puissante, au profil très herbacé est très recherchée par de nombreux amateurs.

Eichelberger 68



Citons un exemple d'absinthe allemande de qualité avec l'Eichelberger. Nez boisé, gout de plante équilibré, et bonne amertume. A tester aussi, de la même distillerie, l'absinthe Époque.

Absinthe Napoléon III (Boggy Absinthe)






Ne passez surtout pas à coté des absinthes de l'Absintherie Bourbonnaise. Je cite ici la Napoléon mais les autres produits (Raisonnée, Vichy, Zubrsinthe...) sont également remarquables. Vous pouvez voir l'ensemble des produits ICI (cliquez ensuite sur les bouteilles en bas de page)

 Enigma Verte (Verte de Fougerolles)

  Comme la plupart des absinthes de chez Paul Devoile, elle est obtenue par un assemblage de distillats (c'est à dire que chacune des plantes a macéré puis a été distillée séparément avant d'etre assemblées). Fruitée, douce et ronde, elle offre des note boisée très caractéristique. Sa recette est issue d'un traité de liqueur de 1899.  Existe également dans une version blanche à 74°. Un grand classique depuis près de 10 ans.



 N'oubliez pas, si vous souhaitez savoir où vous procurer l'une de ces bouteilles, allez voir le sujet: Où acheter de l'Absinthe